not found

La Direction Générale des Affaires Maritimes et Portuaires (DGAMP) est l’autorité désignée par le Gouvernement, pour exécuter, à l’égard des navires et des installations portuaires, les tâches liées à la sûreté qui lui incombent.

 

Mot du Directeur Général

Nul n’est censé ignoré que la conjoncture du monde actuel est taillée dans la sphère des TIC. A ce effet, ce site internet est la vitrine de la Direction Générale des Affaires Maritimes et Portuaires en abrégée DGAMP. Il vous permettra à vous, Acteurs étatiques du secteur maritimes et portuaires, Partenaires et Opérateurs économiques, Communauté portuaire, Usagers des services maritimes et Usagers d’être au parfum de tout ce qui ce passe chez nous. La DGAMP est une administration au service de l’économie ivoirienne avec huit cent onze (811) agents dont sept cents cinquante-huit (758) agents paramilitaires. Conformément au décret n02011-401 du 16 Novembre 2011 portant organisation du Ministère des Transports , la Direction Générale des Affaires Maritimes et portuaires ( DGAMP ) est chargée , sous l’autorité du Ministre des Transports , de la conduite de la politique des transports , des affaires maritimes , portuaires et Fulvio-lagunaires , du domaine public maritime et lagunaire , de la sécurité et la sûreté maritimes et portuaires, de la coopération maritime, ainsi que de l’administration des gens de mer et des œuvres sociales des marins.

La Direction Générale des Affaires Maritimes et Portuaires comprend (01) une Direction Centrale Adjointe et cinq (05) Directions Centrales : La Direction des Transports Maritimes, Fluviaux- lagunaires et de Plaisance (DTMFLP) ; La Direction de la Navigation, de la Sécurité et de la Garde Côtière (DNSGC) ; La Direction de la Sûreté, des Affaires Portuaires et du Domaine (DSAPD) ; La Direction des Gens de Mer et des Relations Extérieures (DGMRE) ; La Direction des Moyens Généraux (DMG). Par ailleurs, la DGAMP exerce ses compétences sur le long du littoral maritime à travers des services extérieurs que sont les Arrondissements Maritimes (au nombre de 07). Ce sont l’Arrondissement Maritime d’Abidjan, de Grand-Bassam, de Jacqueville, d’Adiaké, de Grand Lahou, de San Pedro. La DGAMP, est chargée de conduire la politique nationale en matière d’affaires maritimes et portuaires, coordonner les activités des directions centrales et services sous son autorité. Nous ferons de la COTE D’IVOIRE EMERGENTE, une Puissance Maritime en Afrique !

La DGAMP n’existe que depuis 2004. Cependant, son histoire remonte à 1960.

De 1960 à nos jours, l’Administration Maritime Ivoirienne a connu plusieurs mutations.

D’abord, il y a eu la création de la Direction de la Marine Marchande rattachée au Ministère des Travaux Publiques et des Transports, par le décret n°60-353 du 02 novembre 1960. Puis, en 1977, cette administration a changé de tutelle en intégrant le secrétariat d’Etat à la Marine par le décret n°77-567 du 10 août 1977 et placé sous l’autorité de Président de la République. Par la suite, en 1999, deux (02) Directions centrales ont été créées : il s’agit de la Direction des Transports Maritimes, Fluvio-Lagunaires (DTMFL) et la Direction de la Sécurité de la Navigation Maritime et des Gens de Mer (DSNMGM).

L’arrêté n046 / MEMT/DGAMP du 14 mars 2005 portant création, organisation et attributions de la DGAMP définit l’ensemble de ses missions. Il stipule que la DGAMP est chargée , sous l’autorité du Ministre des Transports , de la conduite de la politique des transports et des Affaires Maritimes , Portuaires et Fulvio-lagunaires ,du Domaine Public Maritime et Lagunaire , de la Sécurité et de la Sureté Maritime ainsi que de l’administration et des œuvres sociales des gens de mer .

 

Depuis 2004, la Direction Générale des Affaires Maritimes et Portuaires a été créée et rattachée au Ministère des transports.

Et depuis cette date elle a connu une ascension à divers niveaux :

· Au niveau de l’effectif, la reconnaissance des Affaires Maritimes et Portuaires au sein des Forces de Défense et de sécurité (FDS) ;

· Au niveau économique, l’annexe fiscale de la loi n097-710 du 20 décembre 1997 portant loi de finances est la première loi qui instaure véritablement les taxes aux Affaires Maritimes ; Cette loi va par la suite connaître des améliorations notamment en 2013, 2004 et 2010 ;

· Ces modifications qui tentent à élargir l’assiette fiscale ont considérablement renforcé la capacité contributive de la DGAMP au budget de l’Etat. La bonne exécution de cette mission lui a valu l’érection de sa régie de produits divers en 2006 ;

· Au niveau de l’équipement, l’Administration Maritime a enregistré depuis 2003, l’acquisition de divers moyens de transport terrestre : des camions légers, des véhicules de type 4×4, des cars et des camions de transport de troupes ainsi que des motos.

En plus, son patrimoine s’est enrichi de quatre (04) vedettes, de trois (03) zodiacs et un (01) hors-bord en 2010, destinés à la surveillance du plan d’eau lagunaire et des côtes.

 

 

Caractéristiques

  • Affaire maritime et portuaire
  • Offices nationaux

Localisation

EPP Aghien II Plateaux, Abidjan, Côte d'Ivoire

Détails complémentaires
Organismes
  • Chambre de Commerce Ivoirienne

Vidéo