not found

Mission et stratégie

Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a pour objectif premier de faire reculer la pauvreté dans ses pays membres régionaux en contribuant à leur développement économique durable et à leur progrès social.

A cet effet, il :

mobilise des ressources pour promouvoir l’investissement dans ces pays et

leur fournit une assistance technique ainsi que des conseils sur les politiques à mettre en oeuvre.

En 2015, les banques multilatérales de développement se sont entendues pour poursuivre des objectifs communs, connus sous le vocable Objectifs de développement durables (ODD). Ce sont :

Objectifs de développement durables

Objectif 1 : Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde

Objectif 2 : Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable

Objectif 3 : Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge

Objectif 4 : Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie

Objectif 5 : Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles

Objectif 6 : Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau

Objectif 7 : Garantir l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes à un coût abordable

Objectif 8 : Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous

Objectif 9 : Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation

Objectif 10 : Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre

Objectif 11 : Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables

Objectif 12 : Établir des modes de consommation et de production durables

Objectif 13 : Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussions

Objectif 14 : Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable

Objectif 15 : Préserver et restaurer les écosystèmes terrestres, en veillant à les exploiter de façon durable, gérer durablement les forêts, lutter contre la désertification, enrayer et inverser le processus de dégradation des terres et mettre fin à l’appauvrissement de la biodiversité

Objectif 16 : Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes à tous aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous

Objectif 17 : Renforcer les moyens de mettre en oeuvre le Partenariat mondial pour le développement durable et le revitaliser

Contexte

La Stratégie de la Banque africaine de développement pour la période 2013 à 2022 traduit les aspirations de l’ensemble du continent africain. Elle est fermement ancrée dans une connaissance et une expérience approfondie du chemin parcouru par l’Afrique au cours de la dernière décennie et de la destination à laquelle elle souhaite parvenir au cours de la prochaine.

L’Afrique s’est engagée dans un processus de transformation économique. Ce processus a enregistré une croissance robuste et soutenue pendant plus d’une décennie, mais il a été inégal et sans base solide, et il n’est, à aucun point de vue, terminé. Lire plus

Secteurs 

Agriculture et agro-industries

Changement climatique

Gouvernance économique et financière

Éducation

Énergie

Thèmes

Crise financière

Emploi

Independent Review Mechanism (IRM)

Société civile

Évaluation indépendante du développement (IDEV)

Trois domaines d’intérêt particulier

En mettant en oeuvre sa Stratégie décennale, la Banque accordera une attention toute particulière aux États fragiles, à l’agriculture et la sécurité alimentaire, et au genre, qui font partie intégrante des deux objectifs.

États fragiles

L’aide aux états fragiles pourrait renforcer leurs économies, dont la population représente le cinquième de celle du continent et qui contribuent fortement à sa pauvreté globale. La fragilité est à la fois contagieuse et épisodique – elle exige un appui adapté aux besoins divers et une approche régionale et de continuum axés sur le dialogue, l’adhésion locale et la reconnaissance du succès.

Agriculture et sécurité alimentaire

Le renforcement de l’agriculture et de la sécurité alimentaire, par une approche de la chaîne de valeur intégrée, peut améliorer les moyens de subsistance des populations africaines qui vivent dans les zones rurales. Bon nombre de ces populations sont tributaires de l’agriculture de subsistance et une proportion considérable est chroniquement exposée aux aléas climatiques. L’Afrique vit de sa terre, et plus de 70 % des Africains exploitent la terre, qui bien trop souvent ne satisfait pas leurs besoins. La Banque aidera les pays à renforcer leur productivité agricole et leur compétitivité, en continuant d’investir dans les infrastructures rurales, par exemple, les routes rurales, l’irrigation, l’électricité, les installations de stockage, l’accès aux marchés, les systèmes de conservation et les réseaux d’approvisionnement. En investissant dans les infrastructures régionales et en participant au dialogue sur les politiques pour éliminer les obstacles au commerce en vue de faciliter l’importation de denrées alimentaires et de facteurs de production comme les engrais, elle contribuera à atténuer l’instabilité des prix alimentaires et à réduire l’insécurité alimentaire.

Genre

Le renforcement des capacités et des opportunités pour les femmes et les filles peut stimuler la productivité et la participation de la moitié de la population africaine. Pour promouvoir l’entreprenariat féminin, il faudrait d’abord mettre l’accent sur l’acquisition des connaissances, le développement des compétences et la protection des droits juridiques et de propriété. Les femmes et les filles supportent plus de la moitié du fardeau du continent, mais leur potentiel en tant que génératrices de revenu est disproportionnellement élevé.

Caractéristiques

  • Banques

Localisation

BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT, Avenue Lamblin, Abidjan, Côte d'Ivoire

Détails complémentaires
Organismes
  • Chambre de Commerce Ivoirienne
Adresse postale
  • 01 BP 1387 Abidjan 01, Côte d'Ivoire
Numéro whatsapp
  • +225 2026 3900